Le féminin sacré et le masculin sacré c'est quoi ?


Les notions de féminin sacré de masculin sacré font référence à nos polarités, ces polarités qu'homme ou femme nous portons tous en nous : la polarité dite féminine et dite masculine (qu'on peut appeler aussi yin ou yang).


Dans ma vision des choses, ces deux polarités que l'on sépare ne sont finalement qu'une seule et unique entité en perpétuel mouvement alternant constamment ce que l'on pourrait qualifier de plutôt yin et plutôt yang. L'un ne va pas sans l'autre, ils sont complémentaires et ont besoin l'un de l'autre pour pouvoir s'exprimer en harmonie.


Sur terre nous sommes venus expérimenter la dualité et dans cette expérience de dualité, nous nous incarnons dans un corps un corps défini comme féminin ou défini comme masculin, créant des expériences au travers de ses polarité et jouant constamment avec ces deux énergies. Et dans cette expérimentation, nous nous rendons compte alors qu'un équilibre intérieur est nécessaire, que l'énergie du féminin a besoin de l'énergie du masculin et vice-versa. Ces deux énergies sont vouées à fonctionner ensemble, lorsqu'elles sont séparées ou déséquilibrées en soi ou dans le monde extérieur, l'harmonie n'est pas ou peu au rendez-vous. C'est pour cela que lorsqu'on travaille sur notre énergie féminine, ce qui est une première étape, nous sommes amenées ensuite à travailler sur le masculin sacré, cette énergie que l'on porte en nous également, afin d'équilibrer nos polarités, trouver l'unité et plus d'équilibre dans nos vies.


Pourquoi s'intéresser au masculin sacré en tant que femme ?


L'histoire des relations entre l'homme et la femme est teintée de violence, de persécution et de relations complètement déséquilibrées entre ces 2 énergies. Naissant dans ce monde, nous héritons de ce vécu, la Terre, nos cellules portent en elles ces mémoires du collectif. Nous héritons également du vécu et des mémoires portées par nos ancêtres, le vécu des femmes de notre lignée est emprunt de nombreuses blessures liées au masculin.


Lorsque nous travaillons sur nos blessures féminines, nous faisons face à certaines blessures liées au masculin, où le masculin intervient. Un processus de pardon (un processus de pardon ne valide en aucun cas un acte que l'on a vécu ou subi, il représente pour moi le fait de retrouver la paix en soi et de lâcher l'énergie de rancœur qui nous maintien en lien avec cet évènement) et de pacification est alors nécessaire pour pouvoir avancer, dépasser ces blessures et déployer pleinement les potentiels de son énergie féminine.


De plus, nous portons cette polarité en nous-même, elle nous est utile et complémentaire à notre énergie féminine. Pacifier sa relation avec le masculin c'est ouvrir un espace en soi pour accueillir le masculin sacré, permettre à ce masculin sacré de travailler en harmonie avec son féminin, de le porter, de le soutenir, de lui apporter élan, stabilité, de se mettre au service de ce féminin créatif, intuitif et merveilleux.


Accueillir le masculin sacré en soi, ouvrir cette porte vie vient transformer notre relation à nous-même mais aussi à l'autre. Lorsque vous trouvez cet alignement en vous, vous rayonnez cette énergie et petit à petit vous cultivez des relations plus saines avec l'autre, et notamment le masculin. Ce qui ouvre la voie, comme une main tendue vers le masculin afin que lui aussi puisse conscientiser, panser ses blessures intérieures et ramener la dimension sacrée en lui-même.


Je suis profondément convaincue que la pacification entre ces deux polarités est nécessaire à l'évolution et à la guérison de l'humanité.

2 vues0 commentaire