Un accompagnement personnalisé sur 2 à 3 mois à la rencontre de votre temple sacré.

5 séances ensemble pour aller rencontrer et libérer les mémoires logées au cœur de votre matrice* : mémoires sexuelles, gynécologiques, de grossesses (accouchements, fausses couches, IVG)....

A travers cet accompagnement, nous allons honorer votre histoire, quelle qu'elle soit, honorer la femme que vous êtes, et honorer ce temple logé dans votre bassin.

rose 2.png

Quel genre de mémoire abrite notre matrice ?

 

Mémoires liées à la sexualité : Lors de l'acte sexuel, au delà de la rencontre physique, un échange d'énergie à lieux entre les deux partenaires. Le vagin dans son énergie réceptrice vient accueillir et recevoir. Lorsqu'un acte est pratiqué avec une personne dans un état émotionnel "négatif", avec de mauvaises intentions ou de nature toxique, cela peut être reçu et stocké dans cet espace. Ces empreintes laissées peuvent stagner longtemps à l'intérieur du vagin et peuvent venir influencer, teinter et conditionner nos futurs échanges sexuels ainsi que notre santé physique. 

 

Mémoires liées à des actes gynécologiques : Peut-être avez vous déjà entendu parler des violences obstétricales et gynécologiques, des faits, paroles ou gestes normalisés, pouvant être perçus comme minimes ou banals et souvent passés sous silence mais qui peuvent être vécus difficilement et qui sont réellement violents. Ce sont généralement des actes réalisés sans consentement ou par omission. Un speculum inséré sans prévenir, des paroles déplacées, humiliations, examens intrusifs et douloureux, non respect de l'intimité de la personne, manque de tact ou de douceur pendant un examen etc...  Votre ressenti est valable, personne n'a à valider ou non ce que vous avez vécu. Votre corps, votre yoni garde tout cela en mémoire également.

Mémoires liées aux grossesses et accouchements : Toutes les grossesses, même celles qui ne sont pas arrivées à terme (fausse couche ou IVG) laissent une empreinte au coeur de votre utérus. Une empreinte énergétique mais aussi émotionnelle. Dans le cas d'une grossesse menée à terme, le déroulé de la grossesse, la façon dont elle a été vécue, accompagnée ainsi que le déroulement de l'accouchement  peut être gardé en mémoire par le corps.

 

Mémoires de la lignée féminine : Nous héritons toutes de la mémoire collective féminine, celle vécue par les femmes depuis des siècles d'oppression et de violences. Nous descendons de ces femmes et héritons directement de ces mémoires issues de nos lignées. Je les vois comme un bagage qui se transmet de génération en génération, rempli d'expériences, qui s'allège au fil du temps et des expériences. Nous observons souvent des évènements se répéter de mère en fille, ivg, violences,, abus, maladies... Toutes ces répétitions sont une invitation à la libération. Lorsque l'on entreprend ce genre de travail sur soi, c'est toute la lignée que l'on vient libérer, passée et future.

Une rose

Cet accompagnement est fait pour vous si vous souhaitez :

  • Vous libérer du poids de votre histoire

  • Libérer votre parole dans un espace sécurisé et bienveillant

  • Réinvestir votre temple

  • Ramener et conscientiser la dimension sacrée dans votre matrice

  • Nettoyer énergétiquement et libérer vos mémoires matricielles (utérus yoni)

5 rendez-vous en visio ou à Toulouse :

 

  • 1er RDV : Un moment pour vous déposer et partager votre histoire dans un espace sécurisé

  • 2ème RDV : Soin énergétique

  • 3ème RDV : Voyage de conscience réintégration de votre temple

  • 4ème RDV : Séance de yoni steam pour soutenir le corps dans sa libération (transmission pour que vous puissiez le faire chez vous si à distance ou séance au cabinet)

  • 5ème RDV : Clôture et transmission protocole d'auto soin

 

Pendant toute la durée de l'accompagnement je vous propose un espace d'échange et de suivi sur WhatsApp pour toute question ou besoin de soutien en dehors des rendez-vous.

Rose blanche

Pourquoi nos matrices abritent autant de mémoires ?

 

Un événement quel qu'il soit sera toujours vécu sur plusieurs plans : l'émotionnel, l'énergétique et le corps. Du subtil à la matière, selon l'intensité de notre vécu le corps va venir loger, engrammer certaines informations dites mémoires dans nos tissus, nos fluides ou nos cellules. Heureusement, la mise en mouvement perpétuelle de celui-ci fait que généralement cela va pouvoir s'éliminer rapidement et naturellement (lorsque le choc émotionnel n'est pas trop intense). Pour ce qu'il en est de toute la zone du bassin, c'est une autre histoire. C'est une zone en occident très peu mise en mouvement, ou la circulation énergétique est généralement défaillante. C'est du à la trop faible mise en mouvement de celui-ci mais aussi du fait que c'est un espace peu conscientisé, un peu oublié. Comme s'il était détaché du corps ou inexistant. Par exemple, la yoni n'est contactée et conscientisée généralement uniquement lors de rapports sexuels ou d'acte gynécologiques, en dehors la sensorialité de cet espace n'est pas contacté, surtout l'espace du vagin qui vient stocker de nombreuses mémoire et parfois pendant longtemps (mémoires d'anciens partenaires, d'actes non consentis, d'actes gynécologiques non respectueux ou douloureux etc).

 

Le collectif féminin souffre depuis des centaines et milliers d'années, nous héritons de ces mémoires également dans nos ventre. L'invitation en ce moment est à la libération, tout ce vécu et le vôtre est un appel. Un appel pour ramener le principe du féminin divin sur Terre, un appel pour vous réapproprier votre pouvoir de femme. Le monde a besoin de retrouver la lumière du féminin divin, qui elle même entraînera le mouvement du retour du masculin divin. C'est un appel profond de nos ventres, de nos cœurs et de Gaïa notre Terre mère.

Réhabiter son bassin c'est retrouver son pouvoir, c'est participer à la guérison du collectif féminin. Libérer sa matrice c'est contribuer et continuer le nettoyage collectif terrestre des mémoires du féminin sur Terre.

* Quand je parle de matrice, cela englobe tout le système reproducteur féminin ainsi que la yoni : utérus, ovaires, trompes, col, vagin et vulve.